Blog

Polynésie : à chacun son archipel

La Polynésie, c’est 118 îles clairsemées sur 5 archipels paradisiaques posées dans le Pacifique. Reste à savoir vers lequel penchera votre cœur. « On vous le donne en 5 » :

  • L’archipel de la Société, le plus célèbre du territoire, couvre les Iles-du-Vent et les Iles-Sous-le-Vent. Décorées par les massifs volcaniques de Tahiti-nui et Tahiti-iti, les îles de Tahiti et de Mo’orea dominent l’archipel en reines. La première est la porte d’entrée du pays et rayonne par ses paysages luxuriants, sa culture envoûtante et son éventail d’expériences à l’infini. La seconde, terrain de jeux hors pair pour les amoureux de nature, côté terre comme côté mer, abrite des sentiers de randonnée et des spots de surf exceptionnels. Autre perle tropicale des îles de la Société, Bora Bora cultive sa réputation de paradis sur pilotis…

 

  • L’archipel des Tuamotu dévoile 76 atolls qui s’étendent comme un chapelet corallien en plein Pacifique. Les atolls de Rangiroa, Manihi, Fakarava et Tikahau, les plus connus de l’archipel, accueillent une faune marine particulièrement riche, et d’infinis lagons comme des écrins de plongée sous-marine inoubliables.

 

  • L’archipel des Marquises est celui qui a ensorcelé Paul Gauguin, venu y trouver la paix à Hiva Oa les 2 dernières années de sa vie. Un musée lui est consacré sur l’île où l’on trouve également sa tombe posée face à la baie de Taaoa. Toute proche, « l’île aux Tiki » témoigne d’une civilisation aussi riche que surprenante : une visite incontournable pour s’imprégner de la culture marquisienne. C’est aussi dans ces îles que se trouvent Ua Huka, « l’île aux Chevaux » à la beauté naturelle inchangée, et la vallée de Taipivai, à Nuku Hiva, parmi les plus belles baies de l’archipel.

 

  • L’archipel des Australes est probablement le moins visité du pays. Montagneux et sauvage, il compte 5 îles à la beauté authentique qui lèvent le voile sur un artisanat local riche : vannerie, travail de la perle, art du tressage… L’accueil et l’hospitalité des habitants ne font pas défaut à l’héritage polynésien, les Australes en sont sans aucun doute l’un des meilleurs exemples. Vous aurez également l’occasion d’apercevoir les baleines à bosse qui pointent ici le bout de leur évent d’août à octobre.

 

  • L’archipel des Gambier est le plus méconnu des archipels polynésiens. Un secret jalousement préservé, qui se découvre au gré des lagons translucides et des paysages tantôt volcaniques et tantôt coralliens. Les perles de Tahiti sont ici cultivées dans le plus grand respect au sein des fermes perlières dont la visite ravira les amoureux de belles choses.